Accueil | Plan du site | Catalogue | FAQ | Recherche | Bloc-notes | Infolettre | Contact | Points de vente | Objets dérivés | Appels à textes


Weird & Bizarre

Le Carnet d'Octembre Morcené

Découvert en 1954 chez un bouquiniste de Lyon, le Carnet d'Octembre Morcené demeure une énigme, et même un cas d'école chez les cryptographes.

Hormis le nom de son propriétaire et auteur supposé qui figure en page de garde, ce carnet de 256 pages relié en cuir souple ne comporte ni mot ni phrase intelligible: d'une écriture régulière, un même individu a inscrit sur chacune de ces 256 pages, 256 mots n'appartenant à aucune langue connue, mais semblant pourtant former à chaque fois un paragraphe cohérent. Les mots qui composent ces paragraphes sont des mots typographiques, à l'évidence, c'est-à-dire qu'il s'agit de lettres séparées par des espaces, mais les linguistes à qui on l'a soumis (Genevière 1956; Paremoix 1960; Gluzaie 1983) n'ont pu mettre en évidence la moindre trace de matrice lexicogénique sous-jacente. Ainsi, il n'est pas possible de dégager de construction: aucun affixe récurrent, aucune composition; les seules séquences qui se répètent de temps à autre (environ quinze pour cent du total) sont des mots entiers. Jamais de flexion. De même, on ne retrouve aucune racine connue, pas d'emprunts à des langues autres que le français. Aucune suggestion d'emploi onomatopéique. De plus, les contraintes morpho-phoniques, s'il y en a, sont quelque peu exotiques: dans quelle langue a-t-on inopinément quatre à cinq consonnes d'affilée au milieu de séquences tout à fait comparables à celles communes à la plupart des langues d'origine indo-européenne?
   Pareil constat semble suggérer un cryptage, mais aucune des grilles actuellement en usage ne permet de lire ce texte, alors même que sa cohérence interne semble exclure l'écriture automatique.

Pourtant, en cherchant dans d'autres directions, certains linguistes ont découvert une cohérence inattendue (Pilleroy 1996). Ainsi, les groupes de mots répétés n'excèdent jamais trois unités, et toujours dans le même ordre. Qui plus est, on n'a jamais trouvé le même groupe répété plus de vingt fois. Par ailleurs, la fréquence d'apparition des lettres correspond au français. Par exemple, nous avons - indépendamment du contexte et de la collocation des mots ou de la position des lettres dans ces mots, qui ici ne correspondent à rien - un pourcentage tout à fait comparable au français; soit 9,13% de «a», 1,31% de «b», 14,43% de «e», etc.

En dehors de ces quelques considérations, le Carnet d'Octembre Morcené demeure une énigme: qui l'a écrit, dans quel but? Nul le ne sait.
 
La totalité des 256 pages du Carnet d'Octempre Morcené ont été numérisées et sont désormais accessibles grâce à l'aimable autorisation de son propriétaire actuel, André Closs, que nous remercions. Pour les consulter, cliquez ci-dessous:

Aller page >> 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 | 146 | 147 | 148 | 149 | 150 | 151 | 152 | 153 | 154 | 155 | 156 | 157 | 158 | 159 | 160 | 161 | 162 | 163 | 164 | 165 | 166 | 167 | 168 | 169 | 170 | 171 | 172 | 173 | 174 | 175 | 176 | 177 | 178 | 179 | 180 | 181 | 182 | 183 | 184 | 185 | 186 | 187 | 188 | 189 | 190 | 191 | 192 | 193 | 194 | 195 | 196 | 197 | 198 | 199 | 200 | 201 | 202 | 203 | 204 | 205 | 206 | 207 | 208 | 209 | 210 | 211 | 212 | 213 | 214 | 215 | 216 | 217 | 218 | 219 | 220 | 221 | 222 | 223 | 224 | 225 | 226 | 227 | 228 | 229 | 230 | 231 | 232 | 233 | 234 | 235 | 236 | 237 | 238 | 239 | 240 | 241 | 242 | 243 | 244 | 245 | 246 | 247 | 248 | 249 | 250 | 251 | 252 | 253 | 254 | 255 | 256 |

Le Carnet d'Octembre Morcené, photographié en 1955 par Auguste Genevière.
Bien qu'il ne s'oppose pas à la diffusion du contenu du carnet, son propriétaire actuel ne souhaite pas que des clichés des pages intérieures soient reproduites sur la toile.
 
Bibliographie sélective :
 
  • «Le Carnet d'Octembre Morcené», Auguste Genevière, in Neologia, vol.3, n°2, 1956.
  • «Octembre Morcené, mythe ou réalité?», Marcel Paremoix, in Revue de Cryptographie Esotérique, oct. 1960.
  • «Nouveaux aperçus sur le cas Morcené», Paul Gluzaie, in Cahiers d'Études Néologiques, 1er trim. 1983.
  • «Fréquence d'apparition des graphèmes basiques dans le Carnet d'Octembre Morcené», Marie-France Pilleroy, in Linguistique Nouvelle, janv. 1996.
  • Retour à l'index de la rubrique Weird & Bizarre >>

    ^
    Le saviez-vous? Notre t-shirt est disponible sur la page des Objets dérivés.

    Abonnez-nous à notre infolettre | Suivez-nous sur | Esperanto | English | Castellano | © 2017 La Clef d'Argent