Accueil | Plan du site | Catalogue | FAQ | Recherche | Bloc-notes | Infolettre | Contact | Points de vente | Objets dérivés | Appels à textes

La vie tranchée (Anne Morin)
[recto] [verso]
Trouver ce livre en librairie.
La vie tranchée, recueil de nouvelles d'Anne Morin.
10 Euros.

«Dans sa dextre, Arte tenait le tableau d'Artemisia Gentileschi; dans sa senestre, celui du Caravage. Entre les deux Judith, l'abîme qu'il y a entre l'application, la certitude d'avoir raison dans sa maturité accomplie, plus qu'à son affaire, la bonne action. De l'autre, en balance, le dégoût, la haine et la pitié se lisent sur le visage de la Judith du Caravage, peut-être plus si assurée, plus si certaine d'avoir raison, surtout plus si sûre des raisons de son acte.»

Laquelle de ces deux Judith suis-je vraiment? C'est ce que semble se demander ce personnage d'une des nouvelles qui composent ce recueil. Cette interrogation, la plupart des protagonistes des autres récits paraissent d'ailleurs la partager. Dans un vieux village de l'Aveyron, trois vieilles dames regardent passer les morts en sursis... Deux femmes, l'une maîtresse, l'autre servante, ont plus en commun qu'elles ne veulent bien l'admettre... Une châtelaine solitaire refuse -- de peur de le perdre -- de donner un nom à son enfant qui n'a jamais connu son père... Dans un hameau arriéré, une femme seule, trop émancipée, va servir de bouc émissaire à la communauté... Le destin de ces vieilles filles, de ces filles mères, de ces femmes seules, parfois trahies, parfois abandonnées, souvent oubliées, oscille ainsi entre doute et certitude, espoir et désespoir.

Anne Morin est née à Neuilly, a fait des études de Lettres à l'Université François Rabelais de Tours, puis à la Sorbonne. Elle vit dans le Val d'Oise et fait de la réécriture de textes, des synthèses de conférences et de colloques. Parallèlement, elle a écrit trois pièces de théâtre, deux récits et le présent recueil, La vie tranchée.

Cliquer sur les titres en gras vous permet de lire les premières pages des textes correspondants.

Les trois soeurs, p. 7.
M. ou la vie manquée, p. 13.
Arte, p. 17.
Le nom caché, p. 23.
Méduse, p. 37.
L'allée, p. 41.
La recluse, p. 59.
La chanteuse, p. 65.
La petite annonce, p. 71.
Le livre interdit, p. 83.
La maison dans le bois, p. 91.
Rituel, p. 97.
Témoins, p. 105.
La bibliothèque, p. 111.

«Quatorze nouvelles composent ce recueil, quatorze nouvelles tout en finesse qui nous emmènent sur les traces des fantastiqueurs opérant dans un registre proche du style de Sheridan Le Fanu, Charles Nodier, Dumas, Féval, Maupassant ou Mérimée et autres, lesquels privilégiaient le suggestif feutré à des descriptions grandiloquentes.» Paul Maugendre, Les lectures de l'Oncle Paul.

Couverture: Judith décapitant Holopherne (Artemisia Gentileschi, 1620, détail), Galerie des Offices, Italie.

ISBN 979-10-90662-10-0.
Collection KholekTh n°20. ISSN 1962-6142.
11 x 17,5 cm. 126 p.
Imprimé sur bouffant blanc. Couverture couleur pelliculée mat.

^
PayPal Achetez nos livres sur ce site grâce à notre panier d'achat PayPal (paiement en ligne sécurisé).

Abonnez-nous à notre infolettre | Suivez-nous sur | Esperanto | English | Castellano | © 2017 La Clef d'Argent