Accueil | Plan du site | Catalogue | FAQ | Recherche | Bloc-notes | Infolettre | Contact | Points de vente | Objets dérivés | Appels à textes

La Peur (recueil de Maurice Level)
[recto] [verso]
Trouver ce livre en librairie.
La Peur, recueil de Maurice Level.
Une coédition Les Aventuriers de l’Art Perdu et La Clef d’Argent.
9 Euros.

Cousin de Marcel Schwob et neveu de Léon Cahun, Maurice Level (1875-1926) fut, de 1901 à sa mort, un écrivain, journaliste et dramaturge extrêmement populaire et prolifique dont la signature figurait dans la plupart des grands journaux et périodiques de l’époque: Le Journal, Le Matin, Je Sais Tout, Lectures Pour Tous, La Vie Parisienne, etc. Il publia des centaines de contes et une dizaine de romans ou feuilletons, et signa, seul ou en collaboration, une quinzaine de pièces de théâtre qui firent notamment les beaux jours du théâtre du Grand-Guignol. S’il fut un humoriste de talent et un conteur psychologique subtil, ce sont avant tout ses récits d’angoisse et de terreur et ses pièces d’épouvante qui lui assurèrent un immense succès critique et public, et qui lui valurent d’être considéré en son temps comme le prince de l’épouvante. Ses contes furent traduits aux États-Unis dès 1905, entre autres dans la revue Weird Tales où ils attirèrent l’attention de Lovecraft qui salua en lui un maître du conte cruel. Pourtant, après sa mort, il tomba en France dans un injuste et incompréhensible oubli, alors qu’il était sans cesse réédité outre-Atlantique et dans maints pays à travers le monde. Les dix contes figurant dans ce recueil, publiés dans la presse entre 1901 et 1920 et jamais repris en volume, illustrent cette veine cruelle et tragique qui verse parfois dans le fantastique ou le merveilleux scientifique.

Lire l'Introduction.

Table :

«Introduction», Philippe Gontier, p.7

«La Peur», p.9
«L'Aveugle», p.17
«Le Fou», p.25
«La Photographie», p.31
«On?…», p.41
«À neuf mille sept cents mètres», p.63
«Babel», p.75
«L’Allée», p.83
«La Bonne Mère», p.93
«Le Tigre du major Atkinson», p.99

Documents

«Bibliographie des nouvelles», Jean-Luc Buard, p.109
«Maurice Level vu par ses contemporains», p.113

«Le présent recueil s'inscrit dans un courant de réhabilitation de l'oeuvre de cet auteur, une oeuvre qui vaut le détour à l'instar de celle d'un Maupassant et d'un Poe.» Serge Perraud, lelitteraire.com.
«C’est de la belle ouvrage: un volume de 120 pages élégamment présenté – comme toujours chez cet éditeur.» Emmanuël Hennequin, Obsküre Magazine.
«Les amateurs d'effroi vont se lécher les babines, ou se ronger les ongles...» Éric Dussert, L’Alamblog.
«Après une introduction due à Philippe Gontier, chaque texte bénéficie de notes, de petits suppléments fort utiles apportant des éclairages intéressants sur leur origine, le contexte, leur parution, leur analogie avec d'autres contes et nouvelles. Ces notes qui émanent d'un amateur cultivé, passionné, érudit, sont ce que l'on pourrait appeler la cerise sur la gâteau et forment comme un entracte entre deux textes.» Paul Maugendre.
«On comprend aisément pourquoi un certain Lovecraft taxa Level de “maître du conte cruel” après avoir découvert son travail dans la mythique revue Weird Tales... Un superbe ensemble, classique dans son fond, léché dans sa forme, parfait dans sa complétude.» Jean-Pierre Favard.

Couverture: illustration (fragment) d’Antony Troncet (1879-1939) pour «On ?…» de Maurice Level, Je Sais Tout nº47, 15 décembre 1908.
Introduction, choix des textes et notes par Philippe Gontier.
Bibliographie de Jean-Luc Buard.
Illustrations intérieures de Léo Gontier.

ISBN 979-10-90662-43-8.
Collection Terreurs anciennes n°2. ISSN 2258-319X.
13 X 20 cm. 122 p.
Imprimé sur bouffant blanc 80g. Couverture pelliculée mat.

^
Le saviez-vous? Vous pouvez télécharger gratuitement sur ce site (hors coûts de connexion) un volume virtuel hors série de notre anthologie permanente du fantastique, le Codex Atlanticus.

Abonnez-nous à notre infolettre | Suivez-nous sur | Esperanto | English | Castellano | © 2017 La Clef d'Argent