Accueil | Plan du site | Catalogue | FAQ | Recherche | Bloc-notes | Infolettre | Contact | Points de vente | Objets dérivés | Appels à textes

La nuit de la Vouivre - Jean-Pierre Favard
[recto] [verso]
Trouver ce livre en librairie.
La nuit de la Vouivre, roman de Jean-Pierre Favard.
19 Euros.

«Alphonse était trop jeune pour se souvenir de ces choses-là. Pour lui, la Vouivre, ce n'était qu'une légende parmi d'autres. Un de ces croquemitaines dont ses parents s'étaient servis pour lui faire manger sa soupe, finir ses devoirs ou l'obliger à aller se coucher tôt. Mais Gérard, lui, il savait. Il savait ce dont elle était capable. Il avait vécu la première attaque. Il avait partagé les angoisses et compté les morts. Il se rappelait des cris entendus dans la nuit.»
…des cris qui, une nouvelle fois, retentissent. Et c'est le cauchemar qui recommence. Vingt ans après la première attaque, elle est revenue. Elle est là. La nageuse. La Vouivre. Déjà, la résistance s'organise. Les volontaires prennent les armes. Qui, de la bête ou des hommes, aura le dernier mot?
Et qui les croira?
Aura envie de les croire?
Gendarmes, pompiers, patron de café, videur de boîte de nuit, jeunes, vieux, simples habitants de ce village perdu au coeur du Morvan, tous vont devoir s'unir car ils savent, au fond d'eux, que pour sauver leur vie, ils n'ont plus d'autre choix que d'affronter la bête.
Avec ce roman, Jean-Pierre Favard plonge une nouvelle fois ses lecteurs dans une histoire où se côtoient frayeur et suspense sur fond de croyances populaires. Un récit où la légende peut prendre vie et où la mort vous attend, peut-être, au creux du méandre d'une rivière.

Lire les premières pages du roman.

«Il y a Stephen King. Il y a Jean-Pierre Favard. Il y en a d'autres. Mais ces deux-là sont des valeurs sûres.» Nicolas Soffray, Yozone.

«Diaboliquement manipulé, mis en condition par la montée implacable du suspense, le lecteur n’échappe pas une seconde à la fascination horrifiée qui culmine à la fin du roman. Il faudrait dire aussi un mot de l’épaisseur humaine de personnages fortement individualisés dont le sort nous intéresserait moins s’il s’agissait de pantins interchangeables. Or le livre tient en haleine jusqu’à la dernière page. Sa grande maîtrise narrative est au service d’un vrai tempérament de romancier.» Sylvie Huguet, Encres Vagabondes.

«Si les chapitres sont longs, ils sont subdivisés en une multitude de courts passages qui illustrent les actions en parallèle des différents personnages en proie à cette nuit infernale. D'où une impression de rythme endiablé. Ce montage ultra rapide, pour employer un terme cinématographique, évoque les thrillers littéraires les plus animés ou les films les plus nerveux.» Patryck Ficini, Sueurs Froides.


«Les plus passionnés le liront d’une traite et les autres risquent bien d’être gagnés par la fièvre.» Le Progrès.

Couverture illustrée par Okiko.

ISBN 979-10-90662-42-1.
13 x 20 cm. 338 p.
Imprimé sur bouffant blanc. Couverture couleur pelliculée mat.

^
PayPal Achetez nos livres sur ce site grâce à notre panier d'achat PayPal (paiement en ligne sécurisé).

Abonnez-nous à notre infolettre | Suivez-nous sur | Esperanto | English | Castellano | © 2017 La Clef d'Argent