Accueil | Plan du site | Catalogue | FAQ | Recherche | Bloc-notes | Infolettre | Contact | Points de vente | Objets dérivés | Appels à textes


[recto] [verso]
Le Codex Atlanticus 14 - épuisé

Le Codex Atlanticus est une anthologie permanente consacrée à la nouvelle et plus précisément aux textes courts du domaine fantastique. Résolument athématique, le Codex Atlanticus se veut simplement le reflet de la production contemporaine dans le genre qui nous occupe. On y trouve pourtant aussi des textes plus anciens, oubliés ou méconnus, permettant de mettre en perspective la production contemporaine avec la riche tradition dans laquelle elle s'enracine. En 20 volumes publiés de 1990 à 2011, le Codex Atlanticus a fait paraître près de 170 textes de plus de 90 auteurs. L'anthologie est actuellement en sommeil.

  • «Supplices de la nuit», Gabriel Bertin : C'est à la place Sébastopol, vaste et solitaire, qu'avaient lieu autrefois les exécutions capitales...
  • «L'Infante», Philippe Vidal : Il avait étendu la dernière couche de substance noire autour de la bulle et Son Insecte le Plus Fragile était sorti de l'ombre...
  • «L'Avion des dimanches», Alain Legrand : Certainement la fin de la matinée, moment où le rêve franchit le seuil de la réalité tout en restant inexprimé, muet...
  • «Le Château des réminiscences», Jean-Pierre Bours : Multipliés par la nuit sous les frondaisons qui leur tendaient des perspectives d'arches, ils firent courir, comme le fait un frisson sur la surface de l'eau, la caresse d'un murmure rythmé de coups sourds sur l'échine du Silence...
  • «Reflets de soie», Jérome Sorre : Le désespoir, la crainte puis l'aversion s'abattirent sur le roi. La rage, sentiment fugace, le contraignit à s'asseoir sur son trône damassé...
  • «Epistola Temporis», Victor Parral : Je suis inquiet de ne pas avoir de vos nouvelles, et j'espère que la présente atteindra son but. Ce qui est impossible à vérifier puisque comme vous pouvez vous en apercevoir, je dois utiliser le chronographe pour vous écrire et qu'avec celui-ci, on ne peut savoir si les messages envoyés sont effectivement reçus...
  • «Les Grandes découvertes», Robert Delanne : Aujourd'hui le hasard seul (aidé quand même par un peu de bon sens) m'a conduit à la découverte d'un remède efficace contre une maladie redoutable...
  • «À Charenton-le-Pont», Philippe Gontier : En pénétrant dans le bâtiment sous un ciel qui promettait de la neige, je ne pus m'empêcher de songer aux personnages illustres ou anonymes qui avaient traîné leurs existences misérables dans ces lieux émouvants, avant d'y finir leurs jours...
  • «De la sylvocombustion spontanée», J. Liautot & Y. d'Auby : C'est dans les Alpes-Maritimes, que se trouve le sujet de nos observations. Avant toute chose, il faut savoir que les canicules du Sud de la France provoquent parfois des incendies...
  • «Les Fantômes du canal», André-François Ruaud : Andrew ne croyait pas vraiment aux fantômes. Non plus qu'à aucun phénomène surnaturel, d'ailleurs. Il était juste payé pour en parler...
  • «Deus Ex Machina», Martin Zeugma : Quand ce soir-là, je toquai chez monsieur Gomme, Roger de son prénom, je vendais des aspirateurs en porte à porte depuis déjà plus de vingt-cinq ans...
  • Photographie de couverture: Elsa Riéra. Graphismes: Fernando Goncalvès-Félix, Tourski.
    Ouvrage publié avec le concours du Centre Régional du Livre de Franche-Comté et de la Région Franche-Comté.

    ISBN-10 2-908254-41-7.
    ISBN-13 978-2-908254-41-9.

    Le Codex Atlanticus ISSN 1145-6892.
    15 X 21 cm. 96 p.
    In-octavo imprimé sur bouffant blanc 90g. Couverture pelliculée.

    ^
    PayPal Achetez nos livres sur ce site grâce à notre panier d'achat PayPal (paiement en ligne sécurisé).

    Abonnez-nous à notre infolettre | Suivez-nous sur | Esperanto | English | Castellano | © 2017 La Clef d'Argent