Accueil | Plan du site | Catalogue | FAQ | Recherche | Bloc-notes | Infolettre | Contact | Points de vente | Objets dérivés | Appels à textes

Aucun fondement logique (Gilles Bailly)
[recto] [verso]
Trouver ce livre en librairie.
Aucun fondement logique, recueil de nouvelles de Gilles Bailly.
12 Euros.

«L'esprit encore tout embrumé par les vapeurs de houblon, je m'assis docilement à l'endroit que la religieuse m'indiqua, avant de sentir à nouveau poindre au fond de moi une inquiétude indéfinissable. La suora parut s'en apercevoir et me gratifia d'un sourire franc, empreint d'indéniable bonté ainsi que d'un zeste de malice.
– Tu l'as vu Lui? Alors, je n'ai pas tout devoir te raconter. Un peu il semble un normal, un peu un bizarre, pas vrai, non?»

Au début, tout paraît simple. Trop, peut-être. Banal. Mais ce n'est qu'une apparence, vite dépassée. Les personnages de Gilles Bailly, qu'ils soient homme, femme, chien, ours ou bien fourmi (mais oui), ne demandent rien à personne, d'ordinaire. Pourtant, au gré de rencontres le plus souvent imprévues, de voyages généralement peu ou mal préparés, ils ne tardent jamais longtemps à comprendre que la rassurante normalité des choses n'est qu'un leurre. Cet étrange cardinal croisé par hasard à Rome, près de Santa Maria Maggiore, est-il vraiment humain? Le capitaine Andrew João Von Caltanissetta, flibustier émérite, peut-il impunément continuer à semer ainsi des morceaux de son anatomie au gré des abordages? Cette jetée de l'Adriatique qui, chaque matin, s'éloigne davantage du rivage, est-ce tout-à-fait logique? Sans doute pas, à y bien réfléchir...

Cliquer sur les titres en gras vous permet de lire l'intégralité des nouvelles correspondantes.
Aucun fondement logique, p. 9.
Dénouement inévitable, p. 11.
L’attente, p. 15.
La colline, p. 23.
Demain, Trieste, p. 25.
Mon roman, p. 27.
Troisième prémice au monde guerrier, p. 29.
Le cycle du chien, p. 31.
Il suffit d’y croire, p. 39.
Phagocytose, p. 45.
La groupie du chauffeur de bus, p. 47.
Arrivée d’un métro en gare d’Athélia, p. 49.
Au creux des heures veuves, p. 63.
Et je buvais du sang cuit dans une écuelle d’osier…, p. 67.
Cérémonie d’ouverture, p. 71.
Le jour où la Lune tomba sur la Terre, p. 73.
Si demain la gargouille, p. 75.
Une balle dans la tête, sur l’aire de la Baume d’Hostun, p. 77.
Le complot, p. 79.
Merci Pennac!, p. 91.
P’têt ben qu’lui…, p. 93
Célibataire endurci, p. 95.
L’homme et la rivière, p. 97.
Le môle et l’alchimiste, p. 99.
Les ours, p. 105.
L’île d’Arthur, p. 117.
Le cimetière de serpents, p. 135.
Un éclat de cette terre, p. 139.
L’incroyable aventure de Monsieur Pogre, p. 143.
La dispersion, p. 147.
Larirette, larirette!, p. 151.
Le patchwork des âmes mortes, p. 155.
La cité des anges, p. 161.
Ici comme ailleurs, p. 163.
Moisson, p. 165.
Mon vallon, p. 169.
La solution Battló, p. 175.
La Dégenèse, p. 183.
La surprise, p. 187.
L’exclusif, p. 195.
La suora africana, p. 197.

«Pour lire ce genre de  nouvelles décalées, bizarroïdes, impossibles en tout cas à trouver ailleurs, il n'est qu'à feuilleter le catalogue des éditions la Clef d'Argent, où des auteurs lunatiques et la tête dans les nuages, qui n'hésitent pas à s'écarter des sentiers battus, nous donnent mensuellement de succulents petits recueils.», Jean-Pierre Andrevon, L'Écran Fantastique n°336.
«Ces nouvelles sont un vrai plaisir à lire. Je le recommande à tout ceux qui n'ont pas peur d'être dépaysés à chaque page!», Aranae, Mythologica.
«Plus de 40 textes pour le moins surprenants qui, s'ils touchent au fantastique, n'en empruntent jamais les sentiers battus.» Patryck Ficini, Sueurs Froides.

Gilles Bailly est l'auteur de nouvelles insolites, insolentes, caustiques et poétiques qu'on a pu lire ces dernières années dans de nombreuses revues dont le Codex Atlanticus, Hespéris, Le Jardin d'Essai, Nord ou Supérieur Inconnu. Après Malbosque, son premier roman, La Clef d'Argent publie Aucun fondement logique, son premier recueil.

Couverture: Metamorfosi (Luigi Scarabino, 1988), détail.

ISBN 979-10-90662-04-9.
Collection KholekTh n°17. ISSN 1962-6142.
11 x 17,5 cm. 218 p.
Imprimé sur bouffant blanc. Couverture couleur pelliculée mat.

^
Le saviez-vous? Tous nos livres sont imprimés en France.

Abonnez-nous à notre infolettre | Suivez-nous sur | Esperanto | English | Castellano | © 2017 La Clef d'Argent